Les Chroniques du Clic

par Duxdo

Pièges et hordes

orcs must die

Premières impressions : Orcs must Die ! unchained

Orcs Must Die ! Unchained est un Tower Defense au coeur d’un univers fantastique. Je n’ai jamais joué aux autres Orcs Must Die et je ne ferai donc pas de comparaison.

La particularité de ce jeu par rapport à d’autres Tower Defense auxquels j’ai pu joué c’est que les « tours » sont remplacées par des pièges. Pièges que l’on peut fabriquer avec un certain nombre d’ingrédients trouvés en jouant. Les hordes qui nous assaillent sont composées de créatures typiques de l’univers fantastique, orcs évidemment mais aussi kobolds, trolls et autres nains et gobelins…

Le but est de protéger « la faille ». On peut jouer en équipe jusqu’à cinq joueurs. Personnellement je joue en binôme et le jeu ne s’en trouve pas diminué. Je pense que c’est un jeu relativement addictif, j’ai commencé à écrire cette chronique à 10h de jeu et me voila déjà à presque 20h. Et nous ne sommes pas encore à la moitié des niveaux disponibles, je pense que la durée de vie d’Orcs Must Die est importante. Par contre ce n’est pas le type de jeu qui se prête bien aux screenshots, malgré un aspect graphique très sympa. Un second mode de jeu est possible où l’on devient le meneur de la horde afin d’aller envahir « la faille », je ne l’ai pas beaucoup testé mais il parrait bien moins cool que le mode « classique ».

Le jeu nous oblige à développer un certain sens de la stratégie et de la coordination pour bien doser entre pièges, gardes et pouvoirs. Je n’en dirai pas plus pour le moment, je vais continuer à avancer dans le jeu et je ferai surement une autre chronique complète lorsque j’aurai soit atteint le niveau maximum soit passé un certain nombre d’heures conséquent.

Petite précision, le jeu est toujours en beta et gratuit donc n’hésitez pas à essayer.

Heures de jeu au moment de l’écriture : 19h

orcs must die1

orcs must die2

orcs must die3

 

On se retrouve aussi ici :

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Les Chroniques du Clic

Thème par Anders Norén