Les Chroniques du Clic

par Duxdo

Stratégie d’équipe

20160625194005_1

Premières impressions :

Counter Strike : global Offensive

Counter Strike : Global Offensive (CSGO) est un FPS multijoueur, développé par Valve. Il est très populaire grâce à l’E-Sport et ses équipe phares tels que les Luminosity, les EnvyUs ou les NIP. Le principe est simple : deux équipes de 5 joueurs, une équipe terroriste et une équipe anti-terrorsite. Les terroristes doivent poser une bombe, les anti les en empêcher.

Il existe plusieurs modes de jeux alternatifs, de la partie occasionnelle où les équipes ne sont plus de 5 mais de 10, aux missions de sauvetage d’otages. Je me concentrerai pour ces premières impressions sur le mode compétition en équipe de 5 sur les cartes classiques telles que Mirage ou Dust 2. Chaque partie est étalée sur 30 manches (le premier à 16 victoires gagne donc la partie). Il y a un changement de camp après la 15ème manche pour que chaque équipe puisse avoir 15 manches (maximum) dans chaque camp. Au début de chaque manche on dispose d’argent afin d’acheter des armes ou de l’équipement. La gestion de cet argent est primordiale car elle conditionne les moyens de l’équipe est doit être dépensée intelligement.

logo++

J’ai donc rejoins au moment de leur création, l’équipe des Storms Guardians dont j’ai aussi fait le logo ci-contre. Cette équipe est composée de 6 joueurs : Select, MrSlendrounai, Søul, azerot, Gias12 et moi. Cela permet de jouer à 5 même si un membre manque. Je suis clairement le moins expérimenté de l’équipe mais cela me permet de pratiquer en groupe et donc de mieux assimiler les mécaniques du jeu et surtout d’avoir de bons conseils. Au bout de 30h de jeu je n’ai certainement pas le niveau de quelqu’un de 400h mais il faut bien commencer quelque part. La réussite dans CSGO passe par l’entrainement et de bons réflexes mais aussi par une bonne connaissance des cartes pour pouvoir transmettre des informations utiles aux autres membres de l’équipe. Jouer en équipe est largement plus intéressant et plus immersif que jouer seul avec une équipe issue d’un matchmaking aléatoire.

Au niveau graphique, le jeu reste dans les standards de son époque bien que l’absence de FBA (Full Body Awarness, voir ses pieds quoi) fait partie des détails gênants et il est parfois difficile de se positionner avec précision. Certaines mécaniques sont assez sensibles à assimiler, comme les paterns des armes par exemple, et un joueur de FPS grand public aura quelques difficultées à passer sur CSGO.

Heures de jeu au moment de l’écriture : 30h

20160701161733_1

20160701132448_1

20160624112209_1

20160701162037_1

On se retrouve aussi ici :

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Les Chroniques du Clic

Thème par Anders Norén