Les Chroniques du Clic

par Duxdo

Tourisme au Kyrat

Far Cry 4

INTRO

Et voilà une petite chronique pour résumer mon expérience sur Far Cry 4. Le jeu est développé par Ubisoft, sorti le 18 novembre 2014. L’avantage de la licence est le fait de ne pas avoir joué à un des jeux de la licence n’est pas handicapant d’un point de vue scénaristique du fait que chaque jeu possède son univers et son histoire (et n’ayant pas joué au précédent cela m’arrangeait plutôt). Le jeu dans sa globalité n’est pas vraiment long en terme d’histoire principale mais le nombre de missions secondaires suffit à faire durer le plaisir de jeu. J’avoue avoir,quelques fois, mis l’histoire principale de côté afin de juste m’amuser en accomplissant des objectifs secondaires comme capturer des camps de l’armée, ce qui est assez intéressant pour avancer tranquillement, ou pirater les stations radios afin de découvrir la carte.

SCENARIO

Le jeu se déroule dans sa totalité au Kyrat, un pays en pleine guerre civile séparant l’armée, dirigée par le roi Pagan Min, et le Sentier D’Or, dirigé par Amita (dirigeante du Sentier D’Or voulant placer le Kyrat dans une aire de modernité) ou par Sabal (dirigeant du Sentier D’Or conservateur des traditions du pays), le dirigeant du Sentier D’Or sera déterminé par vos actions durant votre partie.

Nous contrôlons Ajay Ghale, un américain venu disperser les cendres de sa mère qui était originaire du Kyrat, mais très vite nous allons être témoin de la brutalité de l’armée du Kyrat ainsi que celle de Pagan Min et ainsi rejoindre les forces du Sentier D’or afin de renverser le pouvoir de Pagan Min. Le jeu nous explique rapidement pourquoi le guerre civile a lieu. Les choix que nous allons prendre au sein du Sentier D’or ont une influence sur la direction que va prendre l’histoire car soit Sabal arrive au pouvoir, et nous propose une histoire plus dans l’action directe afin de faire directement tomber Pagan, ou bien c’est Amita qui dirigera, et l’avancement sera plus stratégique afin de penser à ce que sera le Kyrat après la fin de guerre civile, nous n’agissons pas à la moindre suspicion d’action de l’armée, nous récoltons des informations afin d’agir plus tard mais mieux préparé, et ces deux options sont très différentes l’une de l’autre. Personnellement j’ai suivi les instructions de Sabla durant une bonne partie de mon temps de jeu mais au final j’ai donné raison a Amita voyant, selon moi, une option plus viable pour le Kyrat.

PLAISIR DE JEU

Far Cry 4 m’aura occupé de bonnes heures sans être lassant, le gamplay est certes très simple mais aussi très intuitif, tout s’enchaîne rapidement, l’histoire avance vite mais nous laisse du temps libre entre chaque mission ce qui nous laisse le temps de faire quelques missions secondaires permettant de gagner un peu d’argent afin d’améliorer son équipement et nos compétences plus rapidement et ne pas être planté face des adversaires suréquipés par rapport a nous. De plus ces missions secondaires aident parfois à mieux comprendre l’histoire de notre héros principal. La faune présente dans le jeu est peu diversifiée mais suffisante pour ne pas toujours avoir l’impression de ne croiser que les mêmes animaux (même si au fond c’est plutôt le cas) et est ainsi intéressante car la chasse possède une place importante dans l’avancement du jeu afin de se fabriquer du meilleur matériel, et le fait de ne croiser une espèce animal seulement dans quelques endroit de la carte rend la tâche bien plus compliquée.

CONCLUSION

Au final j’ai bien apprécié ce jeu pour la diversité des missions que le jeu nous propose de faire ainsi que l’univers dans lequel nous sommes plongés, le scénario en lui même n’a rien d’extraordinaire mais Pagan Min rend le jeu bien plus intéressant, de par sa folie ainsi que sa cruauté sans limites en ce qui concerne ses adversaires. Je ne peux que le conseiller aux amateurs de jeux dynamiques ainsi qu’à ceux qui aiment voir de beaux décors car le Kyrat perdu aux milieu des montagnes de l’Himalaya vous permet d’admirer de grands terrains enneigés par endroits, rocailleux à d’autres.

On se retrouve aussi ici :

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

© 2022 Les Chroniques du Clic

Thème par Anders Norén