Les Chroniques du Clic

par Duxdo

50ème heure de mort

20160531203959_1

50ème Heure :

DARK Souls 3

Premières impressions

Cette chronique fait suite aux Premières impressions sur Dark Souls 3. Je l’avais rédigée après une dizaines d’heure de jeu, et j’étais très enthousiaste pour la suite en ne comprenant pas toujours tout et conscient de la difficulté grandissante.

JEU

20160528163524_1

Comme on pouvait s’y attendre, ce jeu est dur. Je pense que j’ai intégrer les principales mécanismes du jeu, notemment en ce qui concerne les stats et l’équipement. Maintenant je peux me concentrer sur mes techniques de jeu plutôt que d’essayer de le comprendre.

Les passages inter-boss sont relativement bien conçus et interressants à explorer. Je n’ai eu besoin qu’une seule fois de m’aider d’une soluce sur Internet pour trouver mon chemin, dans les marais, mais on en reparlera plus tard. Le reste des zones est fait de façon à devoir passer presque partout pour tout découvrir et c’est agréable quand on voit la qualité visuelle du jeu.

En ce qui concerne les boss, puisque c’est tout de même le coeur du jeu, j’en ai tué pas mal (dans le désordre) : le boss du tuto, Vordt, les Veilleurs, le Sage de Cristal, l’Arbre géant, le Diacre des profondeurs, Yhorm, Aldricht, la Danseuse, le Vieux Roi Démoniaque, Wolnir et Sulyvahn. Et pour chacun il faut utiliser une technique différente. Par exemple, pour les Veilleurs il faut se « servir » de son double qui nous aide pour passer le premier stade, pour Yhorm il faut aller récupérer une arme spécifique dans la zone du boss et pour Aldricht rester proche de lui pour éviter ses attaques les plus puissantes. Cette nécessité de trouver la bonne technique est très grisante et demande de passer par plusieurs morts pour trouver celle qui fonctionnera.

Pour battre certains boss je me suis aussi fait aidé en invoquant des spectres, soit des Bots soit des joueurs, cela ne m’a pas toujours aidé mais la plupart du temps le boss était bien plus « négociable » à deux.

Sur l’aspect jeu on reste sur une bonne note jusqu’ici malgrés quelques défauts d’orientation.

Scénario

20160510194230_1

Je ne comprend toujours pas complètement le scénario de ce jeu. Pourquoi est-ce que je dois tuer des mecs pour ramener leur tête sur leur trône ? En quoi ça aide le monde ? Je ne sais pas et je ne sais pas si je le saurais un jour. Les différents PNJ sont assez intéressants même si, encore une fois, je ne saisis pas tout. Les quêtes de PNJ sont les plus compliquées à suivre car on ne sait ni où aller ni quand.

Et je pense que c’est un des points faibles du jeu. Leurs quêtes ont l’air bien et j’aimerai m’attacher (même qu’un peu) à un personnage, mais c’est impossible car on ne les croise que rarement si on ne fait pas leurs quêtes semi-cachées. Les seuls personnages avec qui j’interagis sont la gardienne du feu, la vieille marchande, le forgeron et le seigneur miniature. Et je ne suis pas du tout attaché à eux, je ne leur parle que pour m’améliorer, vendre ou achater des choses.

SensationS

20160526212357_1

Pour ce qui est des sensations, elles sont très fluctuantes. Les combats contre les boss sont épiques à souhait et engendrent parfois de grandes montées d’adrénline (ce qui permet souvent d’avoir les réflexes nécessaires à la victoire). Alors qu’à l’inverse lorsque je suis perdu sans but j’ai plutôt une sensation de déception et presque d’ennui.

Mais je ne vais pas noircir un bilan très positif. L’épique est toujours présent, de même que les paysages éblouissants (allez faire un tour à Irythill vous verrez). Se balader dans Dark Souls est très sympa et nous offre de multiples occasions de nous émerveiller. Que ce soit les paysages sublimes ou les situations épiques on en prend plein les yeux. Parfois un peu trop, notemment contre le Vieux Roi Démoniaque où la profusion de feu m’empêchait de bien voir ce que je faisais.

Les sensations restent bien fortes et majoritairement agréables jusqu’ici.

fin des 50h

Pour conclure ces 50 premières heures, je dirais qu’il me reste pas mal de choses à découvrir de ce que j’ai pu voir sur différents lives, en particulier toute la partie JcJ que je n’ai que peu testé. D’abords finir le jeu et je pense que la fin sera un déchainement d’épique et de style et ensuite je pense que je recommencerais en New Game + afin de tester un autre style de jeu que le chevalier, sorcier par exemple.

En tout cas j’ai hâte de la suite et j’espère ne pas me retrouver dans une zone qui me laisserai penser que je n’ai pas le niveau nécessaire pour passer ou être perdu à jamais.

Rendez-vous à la prochaine chronique, soit les 100h soit la fin du jeu !

Heures de jeu au moment de l’écriture : 50H

20160511170917_1

20160529110506_1

20160525121110_1

20160529161332_1

20160528161506_1

20160531204015_1

On se retrouve aussi ici :

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Les Chroniques du Clic

Thème par Anders Norén