Les Chroniques du Clic

par Duxdo

Rageux et challenge

 20170316222216_1

Counter Strike : Global Offensive (CS:GO)

Préambule

On se retrouve aujourd’hui pour une chronique un peu spéciale puisqu’on fête mes 200h passées sur CS:GO ! La dernière chronique sur ce jeu était les premières impressions après « seulement » 30h. On fait donc le point sur mes impressions pour le moment et surtout sur ce qui a changé / ou non.

JEU

20170118180723_1

Malgré plus de 200h de jeu je fais toujous partie des joueurs avec peu d’heures, prenons par exemple notre cher Selectt qui tourne autour du millier ! Au bout de ces 200h j’ai pus faire la connaissance du « super » système de ranking de CS:GO et son ironie. Le système est relativement opaque et on ne sais pas trop quand le jeu va nous faire passer au rang inférieur ou supérieur. On a tout de même des suppositions, une série de défaites risque fort d’aboutir à un déclassement. Mais une série de victoires ne signifie pas toujours un surclassement. Il faut aussi être bien classé au sein des parties, jouer avec des joueurs des niveaux supérieurs, etc. Au final le changement de classement (quelque soit le sens) surprend toujours. Ainsi je siège depuis plusieurs mois au même rang (un modeste Silver Elite Master), malgré des parties avec l’équipe qui est mieux classée que moi et des victoires, le tout soupoudré de défaites qui doivent plomber mon score et me faire stagner.

Le système de ranking mis à part, ces 200h sur CS:GO m’ont aussi permis de rencontrer un tas de profils de joueurs, allant du russe insupportable, au turc qui joue avec la musique, en passant par l’allemand troll et tout un tas d’autres. Et au final le bon fonctionnement d’une équipe repose toujours sur la bonne coordination et coopération entre ses membres. Certains l’ont compris et essayent de toujours communiquer, mais d’autres préfèrent jouer solo et ragent sur le reste lorsque la partie ne se passe pas bien. Globalement, jouer avec sa propre équipe, même incomplète aide très souvent à mieux jouer et à gagner. L’avantage de jouer avec des amis c’est aussi de pouvoir jouer en discutant et être moins tendus pour ne pas prendre le jeu trop au sérieux si tout ne va pas bien. Au fur et à mesure du temps on découvre de nouvelles cartes de la communauté, des modes de jeu différents comme la coop à 2 et le tout premet de s’entrainer et de paufiner ses réflexes en vue d’enfin passer au rang supérieur.

Avis de Selectt

Comme dit précédement, la coopération au sein de CS:GO est primordiale, jouer avec des amis favorise cette coopération, personnellement je ne participe jamais à des parties compétitives seul, car je n’aime pas prendre le risque d’avoir une mauvaise équipe ( au sens coopératif de la chose ) c’est la raison pour laquelle je suis toujours accompagné d’un ou plusieurs amis afin d’avoir un point d’appui sûr durant la partie. Suite a mes nombreuses heures de jeu, j’ai pu acquérir de l’expérience et ainsi vous proposer quelques conseils  » de base  » pour les parties compétitives : cela paraît logique mais échauffez vous avant, l’éhauffement proposé au début des parties durant l’attente des joueurs ne suffit pas forcement. Ensuite, CS:GO propose l’option de revoir les meilleurs comme les pires moments de vos dernières parties, je vous conseille de les regarder, de voir vos erreurs, comment les éviter, et en regardant les meilleurs moments de vos parties vous verrez votre progression et serez satisfait de vos performances. Prendre en compte les actions de vos coéquipiers est très important, leur donner des conseils sur leurs erreurs les aidera et vous permettra des progresser ensemble et donc d’accéder à des rangs supérieurs plus facilement.

Conclusion

CS:GO reste addictif car il nous pousse à toujours nous améliorer. On refait inlassablement la même carte en espérant ne pas refaire nos précédentes erreurs. On s’entraine, seul ou en équipe, pour être plus efficaces dans les parties classées. On se vante quand on fait un beau mouvement (même si en réalité c’était un coup de chance), on se moque des erreurs grossières des autres de l’équipe. Et au final on se bat tous contre le système de ranking qui nous fait rager.

Heures de jeu au moment de l’écriture : 220h

 

20161215182228_1

20161201203818_1

20170405194123_1

20170405172246_1

 

On se retrouve aussi ici :

Au Suivant Poste

Précedent Poste

© 2022 Les Chroniques du Clic

Thème par Anders Norén